En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Sections locales d'ÒC-BI

cafe_gascon.jpeg

BIGORRE : un dimanche par mois à 11h, les parents d'élèves bilingues d'Ossun (65) ont organisé un Café Gascon au Tire-Bouchon (rue Georges Guynemer). Le principe est simple : on vient, on mange et on parle de sujets divers... tout en occitan ! 

photo_villefranche.jpg

ROUERGUE : le 22 novembre, l'ensemble des élèves du Groupe Scolaire Robert Fabre, bilingues comme unilingues, ont fêté les 30 ans du bilinguisme à Villefranche de Rouergue (Aveyron). Lors de la plantation de l'arbre des 30 ans dans la cour de l'école (photo), les enfants ont enterré des bouteilles avec des messages aux enfants qui le découvriront à leur suite. 

L'évènement était co-organisé par l'équipe pédagogique, la FCPE et ÒC-BI Rouergue, section aveyronnaise de notre structure, dont le bureau a été renouvelé. Les deux co-présidents Carine Cuvelier et Jean-François Tuyeras sont à pied d'oeuvre pour conserver le dynamisme de cette association qui a organisé  une fête occitane sur place et a  participé à la Dictada Occitana du 1er février. 

florac_PRP.jpg

LOZÈRE : Une section lozérienne d'ÒC-BI a été réveillée pour appuyer le développement et la structuration de l'enseignement bilingue dans le département. 

Notre chargé de mission est allé à la rencontre de parents mobilisés provenant de tous les pôles bilingues existants (Saint-Chély d'Apcher, Marvejols et Mende) ainsi que d'une filière en projet (Florac). Un premier courrier est parti au Rectorat de Montpellier et les parents espèrent une audience auprès de Madame la Rectrice. 

Lors d'une soirée-concert organisée le 5 octobre à Florac, un stand ÒC-BI (photo) a été installé pour venir à la rencontre des acteurs locaux concernés par le projet d'école bilingue (mairie, équipe pédagogique, parents). 


Catégorie : Archives - 2019

Loi Molac : communiqué de presse du CREO

La loi Molac, une chance pour l'enseignement de l'occitan.

Le CREO Toulouse, association des enseignants d'occitan, se félicite de l'adoption de la loi en faveur des langues régionales, le 8 avril 2021.


Au delà de réelles avancées historiques qui permettent la reconnaissance d'une signalétique français -occitan dans notre région, ou le droit de donner un prénom occitan en respectant l'orthographe normalisée, les progrès sont tangibles pour l'enseignement de l'occitan dans notre académie de Toulouse.


Un forfait scolaire pour les Calandretas

La loi permet à un enfant habitant une commune, où l'occitan n'est pas enseigné, de bénéficier d'un forfait scolaire pour aller dans une Calandreta. Les mairies qui ne disposent pas d'école bilingue, devront allouer un budget pour les enfants de ces écoles associatives.


Un enseignement en immersion


La loi laisse la possibilité aux écoles de proposer un enseignement immersif, sans caractère obligatoire et sans préjudice pour l'acquisition du français. Il s'agit d'une 3e voie, en parallèle de l'enseignement public bilingue. Une grande partie des apprentissages se fait dans une seule langue, l'occitan et le français s’introduit progressivement. L’enfant est ainsi parfaitement bilingue à la fin du primaire. Ce système existe déjà chez nous, hors l'enseignement public, avec les Calandretas.


L'apprentissage de la langue occitane proposé à tous


Partout en Occitanie tous les élèves, qui le souhaitent, pourront désormais apprendre l'occitan. La langue régionale est offerte à tous et devient donc une matière optionnelle et facultative, dans le cadre de l'horaire normal d'enseignement. C'est pour nous la mesure la plus forte qui permettra de consolider l'enseignement de l'occitan qui connaît un réel engouement chez nos jeunes.